Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 14:00

Être là.
Un besoin.
Simple mais vif. Saisissant.
De la lumière, des regards, des mots dans la bouche et dans le corps.
Être soi, vouloir rester soi.
Vouloir offrir.

Être dans ce moment, dans l’envie de ce moment.
Etre, entre l’envie et l’absence de ce moment.
Être dans l’absence de concret.

Tenter de se glisser, regarder, écouter, apprendre.
Prendre des murs.
Comprendre.

Où qu'on aille, des murs.
A - prendre. Se tenir.
Ôter les vieux habits
Lâcher les cailloux de ses poches

Être nu, à l’intérieur, presque invisible, inconsistant.
Se tourner autour, se frôler, être un savon qui s’échappe des mains.
Ne plus savoir ce qu’on fait de sa vie.
Laisser son intuition faire ce qu’elle veut.
Elle fait.
Ne pas savoir ce qu’elle fabrique

   Être en face.
   Etre face à soi. Admettre.
   Avoir perdu sa lucidité à s’être tenu en face, mais de côté...
   Être à côté, face à quiconque…
   Face à l’envers.
   S’être catapulté dans un songe.
   Un beau songe.
   Rêver encore. Se poser la question.
   Être à côté. En prendre l’habitude.
   Aimer.
   Vouloir donner.
Se laisser seul. Laisser les heures glisser. Faire sans.

Se faire un croche cœur, une chute, une porte fermée.
Se tromper. Se poser la question.
Être un disque rayé.
Ne plus voir. Ne pas vouloir voir.
Ne plus savoir.
Être un néant.
Ne pas savoir pourquoi on persévère
Ne plus se poser la question.
Se suspendre à du vent…
S’accrocher.
S’écorcher.

Avoir une ou deux côtes cassées, entre le cœur et le ventre.
Avoir quelque chose qui crie d’exister, encore.
Avoir quelque chose qui retient. Quelque chose qui a faim.
S’empêcher.

Être faible. Admettre.

Croire au cri qui persiste.
Laisser le cri creuser le sillon.
Sentir le flux du songe dans ses tempes.
Chercher l’air.
Rassembler tout son flou.
Serrer très fort tout son être, en boule.
Serrer avant l’extension.
Serrer, serrer.
Et sortir.

Voir le temps en suspend,
Sentir l'espace
Sourire dans le cri d'une larme
 
Comprendre l’équilibre, le fil, fragile.

Et être.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.