Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 08:50

Cette ronde* estivale tourne sur le mot  Désert et dans ce sens :

.

Marie-Noëlle Bertrand : http://ladilettante1965.blogspot.com

chez Marie-Christine Grimard : https://mariechristinegrimard.wordpress.com

chez chez Jacques :  https://jfrisch.wordpress.com

chez Dominique Autrou : http://ladistanceaupersonnage.fr

chez Dominique Hasselmann :  https://hadominique75.wordpress.com

chez Franck : https://alenvi.blog4ever.com

chez Céline :  http://mesesquisses.over-blog.com

chez Jean-Pierre Boureux : http://voirdit.blog.lemonde.fr

chez Giovanni Merloni :  https://leportraitinconscient.com

.

*Pour rappel, la ronde c'est écrire chez quelqu'un qui écrit chez un autre, sur un mot choisi, un texte illustré.

.

Tandis que je me déplace chez Jean-Pierre Boureux, j'ai le plaisir d'accueillir Franck.

.

.

.

……..Désert……../\/\/\/\.....…./\/\/\/\……………/\/\/\……/\/\……/\…………………………..

.

 

J’aurais pu errer infiniment, sous l’aridité d’une méditation morne, à guetter l’oasis d’une inspiration rafraîchissante……………………………………………………………………….

………… Sec,……………… Sec je restais, à traîner, amère et vaine, ma quête …………….

…………………………………………………………………………………………………...

Je rêvais de Monod, de Lawrence, Buzzati, des tartares et comme le lieutenant, ne voyais rien venir. Fort Saganne et Depardieu en nage, se bousculaient les images de désert glânées depuis l’aube de mon temps. Celui du Sahel, des vaches et vachers faméliques qui abritent tant de mouches, des peuhls grands et fiers abreuvés aux carotides des buffles, des noirs guerriers longilignes aux yeux cristallins. Kasbahs, oueds, Algérie de tant de plaies, soleil de plomb, Camus.

.

L’évocation des méharées, la rumination hautaine et dédaigneuse des vaisseaux du désert ont finalement fait jaillir des dunes de mon errance un fameux crabe aux pinces d’or qui résumait si brillamment cet halo de mirages… Cling !

.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dominique Hasselmann 15/07/2018 15:00

Hergé s'imposait (encore fallait-il en pincer pour lui), et ses dessins ne sont pas que des mirages !
:-)

voirdit 15/07/2018 10:20

Belle évocation par les mots de ces zones désertiques tant appréciées de leurs visiteurs, si rudes cependant pour leurs habitants.

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.