Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 14:47

La rosée sur ses pieds
L'enclume au coeur

L'oreille bleue nuit
Guette les os de lune

Figée de torpeurs

Une abîme qui crie
Une pile de sens
Repassés
Déchirés
Parfum rance
Amertume du sang
Des morts et d'errances
Aux sous-sols de son chant
De son appartenance

Ses nuits de silences
Ou délivrances
Ses aubes en partance
Sur la rive voilée
Des bonheurs surpris
Une énigme infinie
Des joues à joues et des bonds
Des ballons d'attentions

La rosée sur ses pieds
Nue, face et cernée
La paume brûlée
De tulipes
Rouges, rouges, rouges.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.