Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 11:22

Tel un chapitre

Ton regard est clos

Ta langue muette

Morte aux perches vaines

 

Echanges d’enclume

 

Tant de souvenirs

Tant d’amertume

 

En chemin dans ma grotte

Embourbée dans mon néant

J’étais le côté sombre

Certes

Tu étais la face pile du vivant

 

La balance a pesé

S’est ajustée

 

A présent je vis

Tu as choisis l’oubli

 

Que d’échanges heureux

Evités et niés.

 

 

Tu as tout fermé

Et mangé la clef

Sans me laisser le temps

De te dire merci.

Sans me laisser l’espace

De sourire nos vies.


Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.