Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 15:21


Prendre sur soi est une force épatante
Ceux qui savent en user à leur guise
Sont bien plus puissant qu'on ne le croit
Ils ont cette assurance impressionnante
Qui gentiment vous aiguise
Vous envisage, de haut en bas

  Face à lui, face à moi,
  Le moment est choisi
  Il me prend pour idiote
  Et moi ? Allez, je lui sourie

Campée sur mes deux pieds, la tête bien calée
Regard ouvert perçant derrière
Visage clair, j'inspire
J’me sens sourire à la connerie,
Sans compatir

Je tiens bon,
Comme ça
Je ne lâche pas

 

Face à lui, face à moi,
L’atmosphère se durcit
Il me prend pour cocotte
Et moi ? Allez, je lui sourie encore !


Je prend sur moi, je prend sur moi
Droit d'être là
J’aiguise, j’envisage,
Je m’épuise… non, je rage.

Bras croisés, décroisés
Mains à plat, suspendues
Derrière le dos, les poings fermés
S’agripper… ou me gratter le nez
Pour éviter de le taper ?

 

Sourire, je serre les dents
Je perds patience et le bon sens en même temps
Je perds mes nerfs
Je perds tout, je perds…
Reprend de l'air


Campée sur mes deux pieds, la tête bien calée
Regard ouvert perçant derrière
Visage tiré, sourire crispé
J’me sens bondir à sa connerie
Me retenir, me retenir, me retenir…
Je m’englue, je m’enfonce,
Je me noie, je me bats…

Je brûle, j’attise,

Je ruse, je le vise

Un temps de rien

Je sors
Je suis libre, enfin.

 

Fin d'entretien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.