Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 10:39

Entre deux bras étendus
Larges
Les axes clairs se pavanent.
Tout est si bien rangé, entretenu
Sage
Tours, drapeaux, trésors, tout crâne
Haute fierté sous ornements
Soin précis au patrimoine clinquant
Valorisé
Et traditions affichées aux regards étrangers.

Image policée
Avarice jalouse et jalousée
Sélections élitistes
Désir de pouvoir et de listes
Aux valeurs astiquées.

Chacun son bout de gras,
Chacun sa vie, chacun chez soi.
Ordre établi d'œillères ancestrales
Mépris sous têtes hautes et râles
Du tout venant venu d’ailleurs,

Foule sage sous caméras
Chercher l’humain
Indifférences
Surfaces et froids
Les fiertés se font des révérences

Quelques petites ruelles
Quelques rencontres étincelles
Réelles
Quelques vrais lyonnais
bons vivants, accueillants
Quelques instants frais.


Mais de mon souvenir
Lyon aussi soupire
De doux mots
A ses promenades au bord de l’eau.

Silence à s’en nourrir
Ne surtout pas mourir
De trop de mots polis

La lumière ici apaise

La lumière de Lyon aspire,
Respire

Donne l’élan
d’être soi
Libre

Vivre
Et partir voir ailleurs
S'il y a des jours meilleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.