Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 11:58

Ça peut faire mauvais genre quand tu parles de toi
Y’en a que ça dérange quand on se montre soi
Surtout quand t’es heureux, quand quelque chose t’anime
Y’en a que ça mine et qui pense que tu frimes.
Ces gens là se ressemblent, ils se nomment Rabat joie
Le visage bas et le moral à plat.

Ici il n'y a rien à donner aux partisans du maussade
Au visage établi à l’air contenu et trop fade.

Je préfère la vie dans des regards francs
Qu’elle soit en noir, en rose, en blanc,
Selon ses humeurs, ses doutes, ses élans,
Je préfère les vivants.
C’est un besoin de sincérité dans ce qu’on donne à partager
Et plus que de le revendiquer, c’est une question de respect.

Pourquoi cacher, se replier, vivre sans rien laisser passer
Puisqu’on a tous quelques difficultés à trouver sa propre sérénité.

Alors tu vois, même si ça choque certaines mentalités
Quand tu partages ce qui te fait vibrer
Que ce soit lourd ou bien léger
Il y a toujours quelqu'un pour écouter.

Ce qui compte, c’est le chemin de chacun
S'accrochant au plus près de ce qu’on est d'instinct.

Tout le monde est  bancal à chercher son terrain stable
Sur des sables mouvants, on en est tous capable
De dire et faire ce qui nous plaît
Garder sa personnalité, même si on est loin d’être parfait.

Moi aujourd’hui je suis en vie, ravie et pleine d’élans
Demain je n’en sais rien, mais je profite de cet instant.
Et si ça gêne les moutons de la prairie du Mont Mesquin
Tant pis, je continues mes pas et je  passe mon chemin.
J’ai connu le sur-place, j’ai regardé ailleurs
Je sais que le meilleur
C’est nos vies à construire et nos cœurs.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mesesquisses
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.