Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 15:14

Mes yeux écarquillés se cachent dans ton dos
Et ma joue sur ton torse se dit que tu es beau
Mon nez aime un instant le creux de ton épaule
Mon dos bien ancré dans tes bras alentour
Et puis ta main posée au dessous de ma tête
Je sens naître un bien être
Un calme fort et profond,
Qui me défont…
Nos hanches se séduisent et nos pieds s’entre mêlent
Tu me fais fine et belle, fragile et sensuelle
Pleine de ton empreinte, alors
Sûr de n’être plus seule
Ton poids que je ne sens plus
M’étreint du même feu qui te brûle
Ta bouche alertée prend la mienne affamée
Ton nez se niche dans mon cou
Enfin ton regard entier pour moi, tout en moi
Enfin toi,
Et ta peau, partout toute ta peau
Tu me suis, je te suis et nous sommes
Expulsée hors de moi, toi dedans, entièrement
Attend…
Ton poids me laisse flotter en silence
Pendant que les cœurs se cognent
Ton corps se ramasse, le mien se délasse
Et là, ton sourire, et puis ta main sur mon ventre.   

Partager cet article

Repost 0
Published by mesesquisses
commenter cet article

commentaires

Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.