Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:13

Vous,
Qui avez de l'avance,
Qui marchez
En confiance,
Vous qui souriez
A l'enfance,
Lui montrant
D'un air
Simple et alerte

Les portes
Ouvertes

Vous laissez
Entrer
Lumières, parfums
Et possibilités
D'un avenir léger
Et serein
De milles doux matins

Car

Nous,
Entre deux
âges,

On voit
L'avant
On comprend

Sans pouvoir
Sans savoir
Sans en dire
Plus
Qu'on ne peut  ressentir
Les trames d'us et tentatives de sens offertes tâtonnant aux élans rayonnants par ces regards attentifs et discrets d'un amour vrai renouvelé...

Mais de l'après,


Naïfs, égarés, enfants gâtés jouant aux grands

Refusant
De voir trop en avant

Refusant même par lâcheté de vous voir continuer

Enfants

Liés aux bras de nos parents

Que l'on voudrait figer ?

 


 
Hommage
Aux bienveillants,

Ceux qui laissent simples et alertes

Des portes ouvertes
Ceux qui nous soufflent le calme des sages
Quand on tourne nos pages.

Qui nous donnent à goûter
Les jours et les après
A sourire leurs propres avancées
En libertés apaisées

A
Imiter
Souhaitant

Pouvoir en faire autant

 

Et vivre à plein temps

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline Gouel
commenter cet article

commentaires

lignes bleues 16/07/2011 07:21


l'été, vacances des mots, vacance des lecteurs, vivement l'automne et l'apaisement des libertés


Esquisses De Qui ?

  • Céline Gouel

Texte Libre

Quelqu’un de bien a dit « ce n’est pas le temps qui nous change, ce sont les gens et les événements qui nous rentrent dedans. »…
Parfois on se rentre vraiment dedans.
Après, tout dépend de l’impact,
Et du temps.